Yu-gi-oh! Tag Force 1, 2, 3, 4, 5 et 6 sur PSP et World Championship sur DS !


AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Call of Duty : Black Ops

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Call of Duty : Black Ops Mar 1 Juin - 23:39

Comme promis, le jeu abandonne pour de bon la Seconde Guerre Mondiale et se concentre sur les conflits secrets de la Guerre Froide. Nous avons donc pu assister à des démos issues de deux niveaux se déroulant en 1968, l'un prenant place en Russie, l'autre au Vietnam. Le premier d'entre eux débute malgré tout sur le sol américain, et nous fait vivre une séquence de préparation au décollage aérien à travers les yeux d'un pilote. Au premier abord, rien que de très classique. Mais à bien y regarder, le casque que l'on porte semble particulièrement imposant puisqu'il rétrécit notre champ de vision. C'est lorsqu'on croise un second pilote engoncé dans un accoutrement digne d'un astronaute que les derniers doutes s'envolent : l'engin dans lequel on s'apprête à prendre place n'a rien d'habituel. Il s'agit carrément d'un SR-71 qui, aujourd'hui encore, détient le record d'altitude pour un avion. Résultat des courses pour le joueur : une belle petite cinématique dans la stratosphère, là où le ciel bleu rejoint le noir de l'espace. Pas uniquement figurative, cette montée au septième ciel initie une séquence de gameplay au dessus du territoire russe. En effet, depuis le SR-71, le joueur peut donner des ordres de déplacement à une équipe de soldats situés au sol. L'interface est joliment intégrée au cockpit virtuel et la vision nocturne rappelle la séquence de Call of Duty 4 : Modern Warfare à bord de l'AC-130. Par la suite, le joueur se retrouve plongé dans la peau d'un des soldats qu'il dirigeait quelques secondes auparavant et la vue FPS reprend ses droits. C'est alors l'occasion de tester une arme inédite, parfaite combinaison entre une arbalète et un fusil sniper. Précise et puissante, elle semble faire merveille pour se la jouer infiltration et éliminer les ennemis en toute discrétion.
Manifestement désireux de multiplier les passages un peu plus originaux que la moyenne, les développeurs nous placent ensuite face à une descente en rappel sur le flanc d'une montagne enneigée, puis une deuxième, très courte, qui se termine à grand fracas à l'intérieur d'un bâtiment et entame une série de combats bien violents et nerveux. La présentation de ce niveau s'achève quant à elle sur un saut dans le vide, qui confirme le sens de la mise en scène propre à la série. Le spectacle est également assuré dans le niveau se déroulant au Vietnam puisque l'attaque de Hue City rappelle par moments celle du Capitole dans Call of Duty : Modern Warfare 2, les nombreux bâtiments en flammes et la couleur orangée du ciel n'y étant pas pour rien. Mais le plus impressionnant reste le fusil à pompe, que l'on peut équiper de munitions "dragon's breath" (le souffle du dragon) qui ajoute un effet de lance-flammes à celui d'une cartouche classique. C'est assez impressionnant visuellement, et surtout diablement efficace. Pour parfaire le massacre, cette mission met également à disposition de notre soldat un support aérien, que l'on appelle en désignant directement la cible que l'on souhaite abattre. Des esprits chagrins pourraient s'étonner de l'utilisation d'équipements aussi modernes à cette époque, mais les développeurs ont la réponse parfaite à cela : avant d'être produites en masse, les armes devaient être testées en conditions réelles. Et les forces secrètes étaient naturellement les mieux placées pour cette tâche. Voilà une justification idéale pour marier un contexte historique relativement fidèle à la réalité à une action particulièrement explosive. Le moteur graphique n'hésite d'ailleurs pas à multiplier les effets dynamiques (neige balayée par le vent, papiers dispersé par le souffle des explosions...) et, sans être révolutionnaire par rapport aux épisodes précédents, semble être parfaitement maîtrisé par les développeurs. Il faut dire qu'ils sont désormais plus de 200 à bosser à plein temps sur ce Call of Duty : Black Ops alors qu'ils n'étaient que 80 sur Call of Duty : World at War. A l'issue de la présentation, un sentiment dominait parmi les différents journalistes présents : celui d'avoir assisté à des séquences qui auraient tout à fait pu être signées Infinity Ward. Signe que Treyarch s'est enfin hissé au niveau d'excellence de leurs frères ennemis ou syndrome de l'épisode 1.5 (en l'occurence, 6.5) ? L'avenir nous le dira mais nous partons très confiants !


trailer:

Images:


Revenir en haut Aller en bas

Call of Duty : Black Ops

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Call Of Duty Black OPS
» Call of duty black ops
» [JEU] CALL OF DUTY: BLACK OPS ZOMBIES : Les zombies made in Call Of Duty [Payant]
» Call Of Duty Black Ops 2
» Sarah dans Call of Duty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yu-gi-oh! Tag Force 1, 2, 3, 4, 5 et 6 sur PSP et World Championship sur DS ! :: Gaming et Informatique :: Les Jeux Vidéo :: Section des Jeux Vidéos-